Les cicatrices

Suite aux deux opérations, mon corps supporte désormais quelques cicatrices : les 4 de la coelioscopie me paraissaient très belles, à peine visibles (même invisible pour celle du nombril), juste un peu rosées, lisses et indolores. Mais 3 mois après la remise en continuité, celle de la stomie reste d’un rouge-violacé important, il y a toujours un creux et surtout elle continue de me faire mal. Au mieux ça tiraille, au pire j’ai l’impression qu’on me coupe avec une fine feuille de papier ou qu’on déchire en tirant ma peau de part et d’autre de la cicatrice. Parfois, quand la ceinture de mes pantalons tombe sur la cicatrice, c’est tellement douloureux que je déboutonne discrètement pour que ça soit moins serré, même si ce n’est « serré » que parce que la cicatrice est sensible, pas parce que le pantalon est trop juste en taille. 

J’avais un rendez-vous avec mon médecin rééducateur dans le cadre du syndrôme d’Ehlers Danlos. Quand il a vu les cicatrices, il m’a dit que toutes mes cicatrices, même les cicatrices de la coelio de novembre étaient encore inflammatoires. Evidemment, elles ne devaient plus l’être autant de temps après l’opération mais bien sûr le SED compliquait encore une fois les choses… Il m’a conseillé de masser les cicatrices avec de l’huile d’argan et des crèmes hydratantes et cicatrisantes. Bien sûr c’est ce que je fais tous les jours, mais je ne vois aucune modification. 

, , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

biendanssapeau |
Centre de Radiologie de Ver... |
Parismassagedomicile |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | BocaYoga Nord Deux-Sèvres
| Songoflove2016
| Dependantaffectif