Les effets du Décapeptyl, ça aussi je vous en parle !

11 décembre 2016

Effets des traitements

Je vous ai dit qu’en prévision de l’opération, la chirurgienne gynécologique avait modifié mon traitement. J’ai reçu l’ordonnance quelques semaines après mon rendez-vous : je pouvais enfin mettre un nom sur ce fameux traitement : Décapeptyl 3mg, à raison d’une injection tous les 28 jours. 

Une piqûre… hum… Bon, autant m’y faire de suite, ça ne serait pas la dernière des mois à venir ! Et puis le bon côté des choses c’était que c’était une fois par mois, en dehors de ça, je ne devrais plus penser à prendre la petite pilule tous les soirs à heure fixe. J’ai fait une injection en octobre, une injection en novembre et les effets ont été très perturbants et surprenants !

Première injection :

Déjà, le premier jour migraine, nausées, vertiges. J’avais un cours ce jour-là et j’ai bien cru que je n’allais jamais savoir le suivre jusqu’au bout et rentrer chez moi avec les transports en commun ! La migraine est restée plus d’une semaine, rien ne la faisait passer : ni le noir, ni le silence, ni le gant de toilette frais sur les tempes, ni le baume du tigre, ni les anti-inflammatoires…

Une semaine après l’injection : j’ai été réglée avec de très fortes douleurs pelviennes m’empêchant de sortir, le moindre pas me donnant l’impression d’être poignardée dans le bas ventre. Je devais être en ménopause artificielle, pour moi « ménopause » ça voulait dire « plus du tout de règles » et là, alors que sous Lutéran je n’avais plus eu mes règles depuis presque un an, voilà que je suis à nouveau réglée, et pas qu’un peu ! Panique à bord ! La migraine est devenue latente. Disparition des nausées. Les règles ont duré 5 jours. Les vertiges ont persisté et sont apparues des fringales nocturnes et une augmentation de l’appétit : j’avais tout simplement tout le temps faim ! C’était ingérable ! Et pourtant, je perdais du poids

Deux semaines et demie après l’injection : nausées, sensations vertigineuses, forts maux de tête, douleur lancinante dans les oreilles (plus à gauche qu’à droite, d’abord une faible douleur qui est allée en crescendo), trouble de la vue (si je comparais mes yeux à un appareil photo, c’est comme s’ils avaient eu du mal à faire la mise au point dès que mon regard changeait de point de concentration), épuisement, troubles du sommeil : j’avais du mal à m’endormir et du mal à dormir plus de 4 heures / nuit malgré la prise de Zolpidem ! Mon (peu de) sommeil était peu réparateur, je me réveillais exténuée. J’ai fait quelques chutes de tension (contrôlée à 9.6 le 19 octobre à 18h30 par exemple alors que d’ordinaire, je suis à 12.6).

Puis l’appétit a diminué, les fringales nocturnes sont passées. 

Deuxième injection :

Je pense que j’appréhendais et je devais être plus contractée parce que cette fois, en plus des nausées, de la migraine et des vertiges, le site d’injection est resté douloureux plusieurs jours et j’ai eu un hématome

Les jours suivants : la douleur aux oreilles s’est renforcée au point d’en pleurer, les troubles de la vue, les nausées et les sensations vertigineuses ont persisté ainsi que les troubles du sommeil précédemment cités. Par contre, cette fois, c’est une perte d’appétit énorme qui est arrivée : je n’avais plus envie de manger, je n’avais plus faim, je pouvais passer une journée entière sans avoir faim et devais me forcer pour manger quelque chose (parce que j’étais consciente que ça n’était pas bon de ne pas manger).

 
Je n’avais aucun de ses problèmes avant la prise du Décapeptyl alors tous ces effets étaient forcément liés à la prise de ce médicament. En deux mois, j’aurai perdu 3 kilos (seul point positif je trouve, étant donné que sous Lutéran, j’en avais pris une dizaine).

Je suis arrivée à l’hôpital 20 jours plus tard en conservant mes insomnies, ma fatigue et mon manque d’appétit. 

, , , ,

2 Réponses à “Les effets du Décapeptyl, ça aussi je vous en parle !”

  1. Chaumette Dit :

    Bonjour,
    J’ai des gros problèmes de vertiges aussi après une injection de décapeptyl 3mg il y a 2 mois. Et les vertiges ne passent pas. Et j’ai des absences par moment. Je suis inquiète.
    As tu retrouvé ton état normal? Et si oui au bout de combien de temps?
    Merci.

    Répondre

    • Oxybul Dit :

      Bonjour,
      J’ai eu deux injections de Decapeptyl : une en octobre, une en novembre 2016. Je dirais que la totalité des effets avaient disparu 3 mois après la deuxième injection (donc en février) dans la mesure où mes règles sont revenues à ce moment. Mais les autres symptômes (vertiges, migraines etc…) sont passés avant. Difficile d’estimer quand précisément dans la mesure où j’ai été affaiblie par l’opération fin novembre. Du coup ce que j’ai ressenti en décembre et janvier était-ce des conséquences du Décapeptyl ou des suites post-opératoire.

      Bon courage. N’hésitez pas à dire et redire et reredire à vos médecins que vous allez mal. Ils ont l’obligation de vous aider et de vous soulager.

      Répondre

Laisser un commentaire

biendanssapeau |
Centre de Radiologie de Ver... |
Parismassagedomicile |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | BocaYoga Nord Deux-Sèvres
| Songoflove2016
| Dependantaffectif